La capitale du cresson

Méréville, Capitale du Cresson
 
Nul ne peut quitter Méréville sans avoir suivi le cours de la Juine et s'être promené dans ces beaux paysages de zone humide où l'on cultive le cresson depuis plus d'un siècle. Les cressonnières sont en effet un élément remarquable du paysage, labellisées "paysage de reconquête" depuis 1992 par le Ministère de l'Environnement. Le département de l'Essonne est le premier producteur de cresson en France avec 40%.

Appelé aussi "santé du corps", le cresson est connu depuis l'antiquité. Il est cité par Discorride, Pline et Hippocrate (comme aphrodisiaque par ce dernier), et contient beaucoup de vitamines et d'oligo-éléments indispensables à la santé. 

Depuis son importation d'Allemagne au XIXe siècle, le mode de culture a très peu évolué, et l'exportation se fait encore pour une part manuellement. Ce n'est qu'en 1960 que l'on voit apparaître la machine à couper le cresson.
 
Produit de haute qualité gustative, le cresson est une culture respectueuse de l'environnement. Les additifs et les conservateurs sont formellement interdits. Les cressiculteurs sont maintenant de plus en plus labellisés grâce à une agriculture raisonnée.

Le cresson est aussi : apéritif, tonique, antiscorbutique, reminéralisant, antianémique, dépuratif et hypoglycémiant. Il stimule la digestion et combat la nervosité. On le mange cru, en salade, avec des viandes rôties et quelques fois cuit, à la façon des épinards ou du velouté.Le cresson a été recherché de tout temps pour sa saveur piquante et agréable. Un vin de cresson est élaboré localement.

 
Une Recette ? Essayez Clafouti au cresson !
 

Ingrédients : (pour 6 personnes)

 

3 grosses tomates (ou cerise), 3 œufs, 20g de beurre, 50g de farine, 50g de Maïzena,
20 g de crème (épaisse c’est mieux), 3 échalotes, 1 ou 2 bottes de cresson, sel, poivre.

 

Préparation :

 

Couper les tomates en deux et les faire dégorger. Eplucher et hacher les échalotes. Faire revenir dans le beurre, hacher grossièrement le cresson et mettre à réduire avec les échalotes pendant 10 minutes, ajouter la crème et laisser bouillir pendant 30 secondes, saler, poivrer. Arrêter le feu. Battre les œufs, mettre la farine, la Maïzena et mélanger. Dans un moule beurré mettre les tomates au fond ainsi que la préparation œufs-crème cresson. Cuire au four 180° (th 6) pendant 15 minutes. Laisser dorer.



 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com